Guide complet pour ouvrir un gîte

Pour tirer profit de l’achat d’un bien immobilier ou pour des raisons de reconversion professionnelle, de plus en plus de propriétaires souhaitent ouvrir un gîte. Vous pouvez justement trouver dans la suite de cet article les démarches à suivre pour ouvrir un gîte.

Les étapes à suivre pour ouvrir un gîte

Pour commencer, il est important de faire le point sur la différence entre un gîte et une chambre d’hôte. Si tous les deux concernent des locations pour vacanciers, il faut savoir qu’avec une chambre d’hôte, le touriste loue une chambre dans une maison habitée par son propriétaire. Les pièces à vivre sont ainsi généralement communes. Le plus souvent, le propriétaire inclue dans sa formule la préparation du repas. La chambre d’hôte se loue par nuit. Le gîte, quant à lui, est une location qui permet à un touriste de disposer entièrement d’une maison ou d’un appartement meublé, il se loue en général par semaine.

Pour ouvrir un gîte de vacances, il faut commencer par faire une déclaration préalable auprès de la mairie de votre commune. Dans cette déclaration, vous devez déclarer vos coordonnées, les détails sur la maison à louer et enfin les périodes où vous prévoyez la louer. Pour qu’une location saisonnière puisse porter le nom de gîte, il faut qu’il remplisse certaines conditions. Tout d’abord, il faut qu’elle soit située dans une zone rurale à vocation touristique. Il faut aussi que ce ne soit pas un immeuble en copropriété. Un gîte doit aussi présenter un espace extérieur sous forme de balcon, de jardin ou encore de terrasse.

ouvrir un gite de vacances

Pour que vous puissiez transformer votre maison en gîte, il faut qu’elle présente une salle commune meublée, une cuisine, une salle d’eau, des toilettes intérieures et des chambres indépendantes avec lit et meubles. Votre maison doit aussi être raccordée au système électrique et présenter de l’eau potable courante sans oublier un moyen de chauffage. Etant donné qu’il s’agit d’une location meublée, on doit aussi y trouver des moyens pour laver, sécher et repasser le linge. Si vous mettez en location votre propriété, il ne faut pas oublier de prévenir votre assureur. Pour figurer dans la liste des meublés de tourisme, il faut aussi faire une demande de classement auprès de votre mairie.

Laisser un commentaire